Environnement préservé

  • Dès l'origine du projet, une réflexion a été menée en vue d'y intégrer au mieux la notion de développement durable. Ainsi, la conception architecturale a été orientée vers une intégration optimale du bâtiment dans le paysage local.
    eolienne web
  • Le parking est en grande partie réalisé avec des matériaux permettant aux eaux pluviales de percoler. Une partie des toitures est végétalisée. La gestion de l'éclairage intérieur de nombreuses salles du crématorium est assurée par des détecteurs de présence et des temporisateurs, limitant les consommations électriques.
  • Les deux fours du crématorium sont équipés d'un système de filtration des fumées, une première en Région wallonne, ce qui permet de limiter de manière drastique les rejets dans l'atmosphère.
  • Par ailleurs la chaleur dégagée durant le processus de filtration des fumées est récupérée pour contribuer au chauffage des bâtiments.
  • Dans le même but de limitation de la consommation énergétique, une mini-éolienne à axe vertical (de type Windspire) a été installée à l'entrée du site.
  • Un verger conservatoire a également été planté dans le parc cimetière, assurant la préservation d'essences d'arbres fruitiers indigènes, dont la production ne concorde plus avec les standards commerciaux actuels, et ce en collaboration avec les Facultés agronomiques de Gembloux.
  • Enfin, plusieurs mesures peuvent être prises en parallèle pour limiter l'impact sur l'environnement d'une crémation et de la destination des cendres, et relèvent des choix faits par les défunts et les familles. C'est notamment le cas pour les choix de cercueils (matériau, accessoires, vernis...) et d'urnes (il est possible d'enfouir des urnes biodégradables). Outre l'information que vous pourrez trouver à ce propos sur le site web du partenariat Alpha&Omega, nous pouvons vous informer sur ces possibilités, n'hésitez pas à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.